Promenades aux alentours de Soiron

 

Les châteaux

Vous pourrez admirer deux châteaux à Soiron. L'un se situe dans le village même, sur la route menant à Xhendelesse et appartient à la famille de Woelmont, le château de Soiron. L'autre, appelé le château de Sclassin ou château du Thier, surplombe à la fois le village de Soiron et celui de Wegnez.
Le château de la famille de Woelmont ou château de Soiron
Dès le XIème siècle, il existait à Soiron une "maison forte" construite en bois et destinée à recevoir les agents fiscaux de l'empire, les voués et à servir de refuge aux habitants.
L'ensemble du château actuel est issu de différentes construction et reconstruction. Le château primitif en bois fut remplacé par un château en pierre au XIVème siècle. En 1587, le château étant délabré, Christian de Woestenraedt l'abandonne pour construire une demeure plus confortable, le château de Sclassin sur le Thier. Cependant, un quartier encore habitable du château de Soiron, et ce malgré son incendie partiel et d'un tremblement de terre, permit aux seigneurs d'y séjourner jusqu'à sa reconstruction.
 
Ainsi c'est en 1747 que Nicolas-Ignace de Woelmont commença la construction du nouveau château de Soiron un peu plus au nord et de style Louis XV. Ce qui restait de l'ancienne demeure fut détruit et remplacé par de nouveaux bâtiments. Ce nouveau château fut entouré d'un fossé de quatre mètres de large. Sur le fronton triangulaire couronnant la façade sont insérées les armoiries d'Ignace de Woelmont et de son épouse Angélique d'Argenteau.
En 1857, le baron Henri de Woelmont, vint habiter le château délaissé depuis la Révolution française. Vers 1860, il fit réparer et embellir le château notamment en comblant le fossé et enlevant le pont-levis.
 
 
Le château fut ensuite la propriété du baron Herman de Woelmont, puis du baron Frédéric de Woelmont. Actuellement, c'est sont fils qui possède ce magnifique château. Pendant de nombreuses années, le baron de Woelmont présidait la Fabrique d'Eglise de Soiron. Les travaux de restauration de l'extérieur du Presbytère ont été accomplis durant sa présidence.
Le château de Sclassin ou château du Thier
Ce château fut construit en 1587 par Christian de Woestenraedt, marié depuis 1581 à Marie de Haultepenne dame de Sclassin (Luxembourg). De petites ancres forgées encastrées dans le mur de la cours d'honneur attestent la date de la construction. Sur le fronton de la façade qui donne sur la cours d'honneur apparaissent les armoiries de Woestenraedt et de Haultepenne.
Une nuit de fin mars en 1751, une troupe de soldats du régiment de Bettingen pénétra dans le ban de Soiron. Aussitôt le vaillant mayeur Christian de Woestenraedt, à la tête d'une poignée d'hommes de garde, se porta à la rencontre des soudards étrangers, dans le but d'éviter aux manants de sa châtellerie. Les envahisseurs eurent le dessus et le mayeur fut maltraité odieusement et mourut quelques instants plus tard, âgé seulement de cinquante ans. Il fut enterré dans l'église de Soiron, où sa tombe est encore visible.
Marie de Haultepenne avec ses dix enfants continuèrent à habiter le château du Thier. Selon une coutume fréquente à cette époque, Marie de Haultepenne avait conservé son titre de dame de Sclassin. C'est donc de ce dernier nom que la saluaient les soironnais et les gens des alentours.
Au cours des siècles, ce château a subi diverses transformations. Le château était entouré de douves assez profondes dont une partie a été comblée. Le pont-levis a disparu pour laisser place à un pont en pierre. Deux tours ont été détruites, il en subsiste actuellement deux de forme cylindrique.
Le dernier comte de Woestenraedt mourut à Vienne en 1789. Le domaine fut vendu à la famille David, puis passa à la famille Neuville qui le loua à différents particuliers et finalement à des religieuses françaises. Il échut ensuite au chevalier Spirlet-Neuville, puis à l'industriel Léon Duesberg, qui l'a restauré. Ce fut finalement le comte André d'Oultremont qui occupa le château.
Ce château a été classé par arrêté royal le 4 novembre 1976.
   

 

Contactez-nous